Domaine du Mont d'Arbois
Ici, l'exception devient domaine

Le 1920

Le 1920, restaurant 2 étoiles au Guide Michelin

Découvrez la table gastronomique du Chalet du Mont d’Arbois

L’enchantement de cette expérience débute dès la prise de réservation. Il se poursuit dans le décor de la salle qui prolonge naturellement l’esprit du chalet du Mont d’Arbois. L’atmosphère comme les matériaux évoquent la montagne. Ouverte sur le jardin en été, elle se replie en hiver sur un environnement chaleureux. Voussures, plafond à caissons de bois naturel, parquet et tomettes font écrin au restaurant où crépite en permanence le feu de cheminée. L’accent est porté sur le confort avec des banquettes hautes qui favorisent l’intimité et des fauteuils moelleux. Les fresques de Thierry Bruet donnent le ton d’un raffinement mêlé d’espièglerie. Les nappes et les verres aux armes de la famille Rothschild ajoutent au sentiment d’exception. Tout comme le choix de la vaisselle, des couverts en argent et des compositions florales ils distinguent l’attrait d’une grande maison où règnent encore les arts de la découpe en salle et du flambage.

La carte se distingue par un répertoire de spécialités traditionnelles chères à la famille Rothschild. Filets de sole de ligne meunière, Volaille de Bresse Miéral rôtie à la cheminée, Soufflé ou encore Paris Brest revisité chaque saison par le chef pâtissier Jérome Berdelou mais aussi par des Gamberonis du Golfe de Gênes au caviar Kristal et grosses Langoustines de casier croustillantes aui comptent ainsi parmi les recettes incontournables du restaurant.

Côté approvisionnement, le gibier d’hiver, le veau, certains fromages dont le brie de Meaux fermier AOP et le beurre sont directement issus de la Ferme des 30 Arpents qui appartient à la famille. À la carte des vins encore, de nombreux flacons arborent son prestigieux blason. 

Julien Gatillon en cuisine

Entre son premier stage à 16 ans aux cuisines du Chalet du Mont d’Arbois et son retour comme Chef à 26 ans, Julien Gatillon a été à la dure école des trois étoiles Michelin. Sous la tutelle des chefs Benoît Violier et Franck Giovannini, il apprend pendant quatre ans toutes les bases du métier et passe successivement par les postes de crustacés, de la volaille et du gibier à plumes, des viandes, du poisson, des garnitures et du garde-manger. Encouragé par Benoît Violier, il gagne en 2007 son premier concours à Arpageon. C’est à contrecoeur qu’il quitte cette Maison avec laquelle il conserve des liens indéfectibles. Pendant un an, il part au Relais & Châteaux de la Pinsonnière au Québec puis il rejoint en 2009 la brigade de Yannick Alléno au Meurice. En trois ans, il évolue du poste de chef de partie à sous-chef. Il s’initie à une démarche plus instinctive et à la modernité des dressages, s’ouvre aux produits du nouveau monde. Il affirme aussi son goût du défi en participant au premier Concours de la Présidence de la République, auquel il arrive second, avant de se voir proposer à 26 ans sa première place de Chef ici à Megève avec à ses côtés Anthony Carballo et Jean-Baptiste Douallan en cuisine et Jérome Berdelou en pâtisserie.

Olivier Alglave en salle

Olivier Alglave partage avec le Chef Julien Gatillon le goût du challenge et de l’excellence, 1er prix de la Coupe Georges Baptiste France et Europe en 2012, finaliste des Meilleurs Ouvriers de France Maître d’hôtel, du Service et des Arts de la table en 2015. Ce n’est pas leur seul point commun. De la même génération, ils connaissent bien l’esprit du Chalet du Mont d’Arbois pour y avoir déjà travaillé et sont tous deux passés par les rangs du Meurice.

Oeil du chef en salle, Olivier Alglave est le maître d’une chorégraphie avec son assistant Maxime Bastard ayant fait ses armes au Meurice,  qui donne le sentiment de voir une équipe parfaitement coordonnée dans  à l’œuvre. Une grâce à laquelle s’associe la précision des gestes au moment d’une découpe ou d’un flambage

Fermeture hebdomadaire le dimanche soir, le lundi toute la journée et le mardi midi. (Fermeture saisonnière à partir du dimanche 18 septembre 2016 après le service du déjeuner).

Carte restaurant Le 1920            Carte restaurant Le 1920 19/12/2013 - 201 koFormule Déjeuner d'étéFormule Déjeuner d'été31/10/2012 - 348 ko
Le 1920
447 chemin de la Rocaille
74120 Megève
France
Tél. +33 4 50 21 25 03
le1920@mont-darbois.fr
Dîner à quatre mains Jean-Alexandre Ouaratta & Julien Gatillon
12/07/2016 | Restaurant
Le 1920 organise un nouveau dîner à quatre mains le vendredi 9 septembre
Les déjeuners d'été du restaurant Le 1920
31/05/2016 | Hôtel
Découvrez la cuisine du chef Julien Gatillon
Le Domaine du Mont d'Arbois - 3001 route Edmond de Rothschild 74120 Megève France - http://www.mont-darbois.fr